• Alicia Bk

Billet culture #2

Waw, je réussis à poster deux semaines d'affilées ! Un record !

Je vous retrouve avec plaisir pour ce second Billet culture !


Musique ~ Jusqu'à mon dernier souffle de Terrenoire


Cette musique vous devez déjà l'avoir entendu si vous regardez parfois la TV. Découverte dans une pub pour Intermarché, je me suis retrouvée couillonne à pleurer devant mon poste télé à la fin de la réclame... La musique et l'histoire qu'ils ont tissé m'ont beaucoup touché (bah ouais, je suis comme ça, je chiale devant les pubs ^^')., je vous la met ici si vous ne savez pas de quoi je parle.


J'ai donc glissé ce son dans ma playlist du moment (que vous pouvez retrouver sur ma page d'accueil) et je ne me lasse pas par la mélancolie qui se dégage des notes et de la voix pleine de fragilité.


Terrenoire c'est deux frangins stéphanois (leur nom de scène est tout simplement celui de leur quartier), leur album Les Forces Contraires dont est tiré Jusqu'à mon dernier Souffle s'articule autour d'un événement dramatique qui a impacté la vie des deux frères : le décès de leur père suite à un cancer. De manière globale l'album est déchirant, mélancolique à souhait. Les sonorités sont tout aussi mélancoliques et organiques. Personnellement j'y vois un mélange hybride entre du Bashung et Lomepal Un vrai coup de cœur musical pour ce début d'année.




Livre ~ Le Livre du Hygge





Lu à cheval entre fin 2020 et début 2021 j'ai été très agréablement surprise par ce livre de par son approche scientifique ! En effet, il a été écrit par Meik Wiking qui n'est autre que le Président de l'Institut sur le bonheur de Copenhague.



Hygge ça signifie bien être en danois, et si comme moi vous naviguez de temps à autre sur Pinterest, vous avez forcément dû voir passer ce terme (très à la mode). Et même si à première vu on peut prendre ça pour une tendance de blogueuse, avec cet ouvrage on se rend vite compte que le principe du Hygge est bien plus profond que ça.


Dans son livre Meik Wiking nous montre le lien entre la pratique du Hygge et le bonheur. Il faut dire que les danois ont reçu très régulièrement la palme d'or dans les études visant à mesurer le bonheur des états mondiaux. Pourtant, comme on nous l'explique dans le livre, il y a de quoi être vite déprimé au Danemark si on s'arrête sur la météo (il fait à priori très souvent gris, pluvieux et froid et les journées ne sont pas très longues). Or les danois arrivent tout de même à cultiver du bonheur au quotidien, outre leur système social très intéressant qui leur permet d'avoir une assurance chômage, d'être couvert au niveau santé, d'avoir accès aux universités gratuitement etc... Mais un paramètre qui est important est donc le Hygge, une manière de vivre la vie et les relations sociales à la fois avec lenteur et sincérité tout en donnant une place importante à l'ambiance du moment (grâce à la lumière, aux confort, à la nourriture, au temps de partages, de rire, à la gratitude, à la présence dans le moment...).


Quelques situations hyggelig :


  • Regarder les passants à sa fenêtre accompagné.e d'une tasse de chocolat chaud et de bonnes chaussettes douillettes

  • Jouer à un jeu de société avec ses amis ou sa famille

  • Inviter des amis et cuisiner ensemble (chacun.e ramenant des ingrédients nécessaire à la confection du repas)

  • Se poser au chaud après une promenade dans le froid

  • et bien sûr lire un livre emmitouflé dans un plaid tout doux avec des bougies et surtout sans téléphone à proximité (so cliché, mais c'est très hyggelig)

  • pour plus d'idée lisez le livre :)


Série ~ Les Chroniques de Bridgerton


Dernière série vue en date, et c'est mitigé ! Avant tout un petit résumé :



"La Chronique des Bridgerton suit les amours contrariées de huit frères et sœurs aristocrates, dans le Londres de 1813. L’aînée, Daphne (Phoebe Dynevor), doit se trouver un mari. Mais hors de question de laisser son frère Anthony lui imposer des barbons. Elle propose au sulfureux duc de Hastings (Regé-Jean Page) de se faire passer pour son soupirant attitré. Le duc la rendra désirable auprès de rivaux plus titrés. Daphne sera son bouclier face aux débutantes qui veulent lui mettre le grapin dessus. Mais les sentiments et la gazette à scandales redoutée de lady Whistledown (qui a la voix de Mary Poppins, Julie Andrews) compliquent vite ce subterfuge."

Je ne suis pas très œuvre historique de base (même si j'avoue avoir adoré Marie Antoinette !) mais ayant beaucoup entendu parler de cette série j'ai décidé de m'y mettre. Même si visuellement elle n'est pas déplaisante à regarder (bien que les costumes m'aient parfois fait tiquer, j'ai eu l'impression que c'était quelque fois trop moderne, mais bon après j'y connais pas grand chose donc c'est juste un ressenti), j'ai trouvé l'histoire assez fade.


Un mélange de Gossip Girl avec une lady Whistledown qui se fend de chroniques aux ragots savoureux et de (selon une de mes amies) d'orgueil et préjugé.

Ce qui aurait pu être une série très intéressante perd de sa saveur avec une histoire d'amour un poil irritante et beaucoup trop ponctuée de scènes de s*xe gratuites (certaines sont justifiés de par le récit, mais d'autres auraient pu clairement être supprimées).

Un Simon et une Daphné qui forme un duo plutôt cocasse au début mais qui loupe le coche du couple iconique qu'ils auraient pu être au fur et à mesure des épisodes. J'ai trouvé leur relation beaucoup trop superficielle et je dois dire que les deux personnages m'horripilaient parfois avec leurs réactions disproportionnées.

J'ai trouvé les personnages secondaires bien plus intéressants, notamment les personnages de Pénélope et d'Héloïse qui ont plus de relief.


Je ne pense honnêtement pas regarder une saison 2 si elle sort. Vous en avez pensé quoi vous ?

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2021 par bkbulle. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now